3 Artistes

LI.X1

Genève-2010-(3)

Interview

LI.X1

Présente-toi
Je suis né à Metz en 1971 et j’habite Cagnes-sur-mer depuis l’âge de 4 ans. J’ai fait mes débuts artistiques dans le cadre de mon activité principale : la pâtisserie.
En effet, je suis fin gourmet et passionné par mon métier. J’évolue dans un monde gastronomique raffiné, auprès des plus grands chefs de France, qui m’ont toujours poussé à l’innovation et à la précision.
Pour assouvir ma soif de découvertes, je suis ensuite parti à l’étranger où j’ai passé quelques années, en Italie, au Maroc mais aussi au Koweït en Chine et aux Fidji.
 

Quand as-tu commencé le street-art et pourquoi?
 
De retour en France avec la liberté de faire ce que j’aime, j’ai décidé de m’installer en Suisse dès 1994 et démarré ma carrière d'artiste street-art en jouant avec les affiches quotidiennes de la rue.
La prédilection de notre monde actuel pour le trash et la culture du jetable m’ont encouragé à m’exprimer sur divers supports en commençant par les rues zurichoises.
De New York à Paris en passant par Saint-Paul et Nice, ce sont les rencontres artistiques que j’ai pu faire qui ont confirmé mes envies d’expression.
Mon inspiration naît principalement des éléments récupérés dans le quotidien et du style contemporain actuel. Féru des tendances en matière de mode, d’architecture et de design, j’éprouve notamment un réel engouement pour le style Pop Art; qui d'ailleurs provoque toute cette génération issue de la société de consommation actuelle.

Quels sont les artistes visuels qui t'ont marqué ou dont tu apprécies le travail?
 
Basquiat, Banksy, Jérôme Mesnager, Miss Tic, Jonone.
 

Quels sont tes outils de prédilection pour créer et comment prépares-tu tes collages ?
 
Affiches de rue décollées, lacérées, coloriées, décoloriées, taguées

Le collage est-il une discipline artistique que tu pratiquais avant de participer à Rue-stick?
 
Oui

La rue est-elle ton seul support d'expression?
 
Non, je travaille également sur toile et sur objet (statues, sculptures, etc.).

Quelle est la citation, ou la formule, qui synthétiserait le mieux ton travail?
 
Ben aurait dit: "Street Art mais pas Streep Art" :-)

À quelle édition de Rue-stick as-tu déjà participé et quelles en ont été tes impressions?
 
Aucune

Rangerais-tu le street-art dans la catégorie art contemporain  et pourquoi?
 
Oui car il est le moyen d'expression artistique le plus populaire au monde. Accessible à tous, même à ceux que j'ai rencontré lors de mes voyages dans des pays défavorisés, et ne demandant pas beaucoup d'investissement matériel, il permet à chacun l'expression de sa personne et de son vécu.

Peux-tu nous raconter une de tes aventures marquantes avec le street-art ?
 
Etre invité à NYC à une expo en collaboration avec la ville de Manhattan et avoir eu l'occasion de rencontrer et de partager des moments inoubliables avec des artistes exceptionnels du street-art (Victor Ash, Crash, Nunca, Lee Quinones, Blade, Aaron, Quick, etc.).
 

Le meilleur film?
 
« Snatch » de Guy Ritchie.

Le meilleur livre?
 
« Né dans la rue ».

Le meilleur son?
 
Laurent Garnier

Retour en haut de page