3 Artistes

K-litystreet

BEAR ST GERMAIN RUE DE MAZARINE

Interview

K-litystreet

Présente-toi
Je m'appelle k-litystreet.

Quand as-tu commencé le street-art et pourquoi?
J'ai commencé le street-art il y a 4 ans car j'avais envie de développer mon art en dehors des galeries.

Quels sont les artistes visuels qui t'ont marqué ou dont tu apprécies le travail?
Bansky, Basquiat, Mod2…

Quels sont tes outils de prédilection pour créer et comment prépares-tu tes collages ?
Mes outils sont : pastels, acrylique, Posca, glycéro, craies et bombes.
Je prépare mes collages sur du kraft, je peins sur ce support, puis je découpe l'image à l'aide de ciseaux ou de cutters selon la difficulté.

Le collage est-il une discipline artistique que tu pratiquais avant de participer à Rue-stick?
Oui.

La rue est-elle ton seul support d'expression?
Non.

Quelle est la citation, ou la formule, qui synthétiserait le mieux ton travail?
Atypique.

A quelle édition de Rue-stick as-tu déjà participé et quelles en ont été tes impressions?
Je n'ai jamais participé à Rue-stick, c'est ma première.

Rangerais-tu le street-art dans la catégorie art contemporain et pourquoi?
Oui, je classerais le street-art dans la catégorie art contemporain, car je pense que c'est l'évolution naturelle de cette discipline qui était underground à ses débuts en 1969 et qui, aujourd'hui, compte de nombreux artistes sur le marché. Les créations sont multiples et souvent de bonne qualité.

Le meilleur film?
J'ai aimé « Faites le mur ».

Le meilleur livre?
Pif et Hercule.

Le meilleur son?
« Georgia » de Ray Charles.

Retour en haut de page